Recette Strudel aux pommes pour Esther

  • 6 grandes feuilles de pâte filo
  • 40 g de raisins secs
  • 2 cuillères à soupe de rhum
  • 500g de pommes en petits dés (poids net)
  • 50g de sucre
  • 1/4 de cuillère à café de cannelle
  • 60g de noix hachées
  • du beurre fondu pour badigeonner
  • du sucre glace
  • quelques amandes effilées
  • de la chapelure grillée légèrement dans une poêle
  • Préchauffer le four à 200°C. Garnir une grande plaque de cuisson avec du papier sulfurisé ou une feuille de cuisson.
  • Mettre les raisins dans un petit bol avec le rhum. Réserver. Dans un grand saladier, mettre les dés de pommes, le sucre et la cannelle, mélanger, réserver. Faire fondre le beurre et laisser refroidir.
  • Sur un torchon propre légèrement fariné, étaler une feuille de pâte filo, étaler un peu de beurre fondu, placer une 2ème feuille, beurre fondu et ainsi de suite pour les 6 feuilles. Saupoudrer toute la surface avec la chapelure grillée légèrement dans une poêle 1 à 2 mn. (Elle sert à absorber le jus des fruits.). Etaler la moitié des noix hachées en laissant à 2-3 cm tout autour de la pâte. Etaler par-dessus la garniture pommes/sucre/cannelle, éparpiller les raisins puis la 2ème moitié des noix hachées.
  • Replier les 2 bords côté largeur puis rouler doucement la pâte en serrant légèrement (le torchon aide bien pour ça). Placer le strudel sur la plaque, côté fermé en-dessous, badigeonner d’un peu de jaune d’œuf battu ou du reste du beurre.
  • Enfourner pour 30mn, en surveillant, au besoin couvrir d’une feuille d’aluminium si ça brunit trop vite.
  • Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace et d’amandes effilées. Servir avec un peu de crème fraîche battue avec un peu de vanille liquide, ou une boule d’une bonne glace vanille, le tout accompagné d’un peu de cidre, ou d’un Gewurztraminer (avec modération)
  • Nouvelle application Groupe sur VisAge


    Une nouvelle application expérimentale “Groupe” permet aux aînés des séjours (esther, yvette, davido .. même jacqueline depuis sa chambre d’hôpital …  et betty) de se voir quand ils le souhaitent et d’échanger et de partager. A essayer !
    Il suffit d’un clic pour suspendre sa participation dans le groupe.

    groupeimage

    Au fait c’est quoi le projet MEDiATE ?

    MEDiATE est un projet collaboratif international de recherche et développement, pour structurer autour des personnes âgées à domicile, l’intermédiation décentralisée entre et parmi les aidants formels et informels, la gestion des activités quotidiennes pour les personnes âgées à la maison.
    L’aide aux personnes âgées à domicile est assuré d’une part, par des professionnels, comme par exemple les médecins, les infirmières ou aides ménagères, et d’autres part, par le réseau informel composé de membres de la famille, les amis, les voisins, les proches ou les fournisseurs de services de proximité familiers. 
    La plupart des études actuelles sont soit centrées autour d’un hôpital, une maison de retraite ou un organisme de soins à domicile et sont axées sur les professionnels. MEDiATE vise à mettre en place pour la première fois une solution collaborative décentralisée qui est nécessaire pour que les aidants informels et les acteurs professionnels de l’aide et du soin puissent tous ensemble communiquer et travailler ensemble de manière cohérente. Il est nécessaire de renforcer les interactions entre et parmi les prestataires de soins informels et formels, sans une personne centrale qui devrait tout savoir. Objectifs secondaires: assurer une intégration optimale de ces partenaires informels au sein de l’écosystème des soins et faciliter l’émergence de nouveaux services issus du réseau informel complémentaire à celles déjà existantes. 
    MEDiATE est indépendant de toute technologie spécifique, et se concentre sur l’interopérabilité au moyen de services web et sera expérimenté via la confrontation de technologies françaises (VisAge), suisse (Remad) ou néerlandaise (Eglu) avec pour terminaux écrans tactiles, tablettes, ou TV connectées. MEDiATE inclut, le développement du modèle économique sur une base de tarification à l’usage, des algorithmes de soutien au système d’information et les enjeux de formation et d’emploi.
    MEDiATE au budget de 2.5M€ est cofinancé par AAL-Europe et comprend les membres suivants: CRP Henri Tudor, Luxembourg; Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, Fondation Suisse pour les Téléthèses, G4S Security Solution, Luxembourg; Camera Contact, Pôle de Gérontologie Interrégional Bourgogne Franche-Comté, Dessine-Moi Mon Répit, France; EGLU Danemark; 
    —-
    Scénario
    Louise, une personne âgée, s’est réveillée ce matin plutôt contrariée. En conséquence, elle ne se sent pas capable ou motivée pour se laver et s’habiller seule. Visiblement, elle a besoin de soutien et d’encouragements. Elle aurait pu utiliser son terminal adapté (*) qu’elle utilise par exemple pour regarder les images de sa famille afin de communiquer son besoin, mais elle ne se sent pas motivée pour le faire. Aujourd’hui, comme une infirmière vient le matin, c’est elle qui diffusera sur MEDiATE l’indication de l’état de Louise, et qu’elle est restée dans son lit.
    La plate-forme MEDiATE identifie ensuite un certain nombre de personnes du réseau informel d’aidants qui peuvent fournir le service. La plate-forme intègre un système d’inventaire d’expérience de travail et de qualifications des aidants informels. Avec ce système, qui intègre la géo-localisation des aidants, Bruno, un cousin qui est à cinq minutes de chez Louise, est informé immédiatement de cette demande sur son smartphone. Bruno est identifié cette fois ci, comme la meilleure personne pouvant fournir le soutien escompté. Il est d’ailleurs déjà intervenu trois fois dans ce type de cas, et a aussi suivi une session de formation sur la façon d’aider à maintenir des personnes âgées chez elles, grâce au service de renforcement de capacité de MEDiATE par eFormation. Bruno peut alors informer le système qu’il est d’accord et informe MEDiATE qu’il ira aider Louise. Si ce n’avait pas été le cas, le système aurait cherché une autre solution de rechange, avec une cascade d’options et de délais. Ce jour là, la solution de rechange aurait été un voisin qui a une bonne réputation dans le système MEDiATE. En effet, ce voisin connait Louise, mais il n’a jamais eu l’occasion de l’aider auparavant. Bruno envoie un message indiquant à Louise qu’il sera là dans quelques minutes. Le système vérifiera par validation l’arrivée de Bruno à la maison de Louise et assistera au besoin Bruno d’une e-formation ou d’un support vidéo pour faire son travail.
    Louise doit recevoir certains soins de santé ce soir, fournis par une infirmière professionnelle. Mais Louise a été accompagnée chez le coiffeur et le transporteur en raison du trafic sera en retard. Néanmoins, ce dernier peut informer MEDiATE qu’elle devrait rentrer plus tard que d’habitude. MEDiATE détecte que cela aura probablement un impact pour l’infirmière et transmet l’information à l’infirmière que Louise est toujours chez le coiffeur.
    La fille de Louise, vivant à l’étranger, reçoit un bulletin hebdomadaire sur l’activité de sa mère. Elle ne reçoit pas tous les détails, mais elle peut voir par exemple que des gens proches de sa mère travaillent ensemble d’une manière concertée et elle peut être rassurée que sa mère est bien entourée. Le médecin de Louise quand-à lui, reçoit l’information que Louise semble déprimée pour la 4ème fois ce mois-ci, une indication suffisante pour lui pour se décider à rendre visite à Louise et vérifier si le plan d’aide médicale ou sociale doit être modifié pour Louise.

    Dans ce scénario, nous voyons que la solution collaborative MEDiATE permet de partager l’information entre personnes âgées, les aidants informels et formels, même si elles ne se connaissent pas les unes les autres, et sans nécessiter la centralisation des informations par une personne unique. La vie privée de l’aînée est maintenue en ne partageant pas toutes les informations dans le détail avec tout le monde mais en ciblant le cercle des destinataires de chaque information que tout un chacun peut insérer dans MEDiATA. Ce scénario montre également comment chaque personne est insérée et évaluée comme dans un système global et comment l’aide autour de l’aîné, accroît en qualité et professionnalisme. Le lendemain, Louise se sent mieux et décide d’aller voir sa fille pendant deux semaines pour changer d’air. Elle prévient MEDiATE qu’elle sera absente et toutes les personnes qui devraient être touchées par cette décision recevront cette information.

    Yoyos

    Ingrédients des Yoyos:

    -300g de farine
    -40g de sucre
    -25g de beurre clarifié ou beurre fondu
    -2 oeufs-1cc de levure chimique
    -1cc de zeste de citron-le jus d’une orange
    -1pincée de sel
    – un peu plus 5cl d’eau de fleurs d’oranger

    -Pour le sirop
    -300g de miel
    -5cl d’eau de fleurs d’oranger
    -le jus d’un citron
    -50g de fruits secs moulus (amandes,pistaches,noisettes


    -Dans un saladier mélangez la farine,le sel,le sucre ,les œufs,le zeste de citron et le beurre
    -Ajoutez le jus de l’orange et l’eau de fleur d’oranger et pétrir avec  soin jusqu’à obtenir une pâte lisse laissez-la reposer sous un film alimentaire pendant 15min.
     
    -Étalez la pâte sur 5  mm d’épaisseur sur plan de travail légèrement fariné. Puis à l’aide d’un emporte pièce rond de 5cm, détailler les beignets, et à l’aide d’un autre emporte pièce environ 1.5cm détaillez sur chaque beignet un trou pour obtenir une sorte de donuts
    -Laissez reposez vos beignets en les couvrant d’un linge propre 30min
     
    -Dans une poêle ou une friteuse chauffez de l’huile à180°c et faire cuire vos beignets des deux côtés et égoutter-les sur du papier absorbant
    -Chauffez le miel en l’aromatisant d’eau de fleur d’oranger et de citron et puis trempez vos beignets en les laissant quelques minutes dans le sirop et garnissez de fruits secs

    Photo-2412